aigle botté posé

L'Aigle botté, le plus petit de nos aigles (ne dépasse pas 1,35 m d'envergure), est un visiteur régulier mais occasionnel, en basse Provence. Le voir n'est vraiment pas fréquent,  mais du côté de la Camargue on a sans doute de plus grandes chances de le rencontrer. Il existe deux formes: le plumage sombre (moins fréquent et que je n'ai pas en photo) et le plumage clair (celui qui est présenté ici). 

aigle botté

aigle botté2

aigle botté j

Caractères en vol permettant l'identitification: la forme claire est quasiment impossible à confondre avec quoi que ce soit d'autre. A la rigueur avec un vautour percnoptère présentant le même contraste blanc et noir sous les ailes, mais l'allure générale et la forme de la queue sont tout autres (ou avec une cigogne blanche mais la silhouette est radicalement différente, la taille également et il faudrait être vraiment loin pour les confondre). Pour la forme sombre la confusion est très possible avec un milan noir, mais celui-ci a une queue plus longue, échancrée en général et ne possède pas les rectrices latérales claires visibles sur la photo ci-dessus. De face l'aigle botté présente également une tâche blanche sur chaque épaule.